Retour

transfert

Lorsqu’un traitement évolue bien, on peut dire qu’il bénéficie d’une relation thérapeutique positive. Mais lorsqu’un traitement fait des miracles ou a des répercussions sur le bien-être psychologique et social du patient et sur le praticien, il s’agit d’un transfert positif.

Trois facteurs sont indispensables à la mise en œuvre d’un comportement empathique :

– la volonté d’écoute : elle constitue une compétence qui s’acquiert et qui est nécessaire pour informer, vérifier, questionner, sonder, observer ;

– la curiosité : elle est une attitude d’ouverture vers le patient, son environnement culturel, familial et social pour saisir le fonctionnement du patient dans sa globalité;

– la patience : elle suppose que le praticien consacre du temps et développe sa capacité à maîtriser ses émotions.

Source : Dr Marc-Gérald Choukroun Source : Dr Marc-Gérald Choukroun